lundi 21 novembre 2016

Cinquième Salon du livre de Montréal pour Traqueurs inc.


C’est quand même effrayant… et impressionnant quand j’y pense. 

Il y a cinq ans, je réalisais mon rêve et je me retrouvais au plus gros salon du livre du Québec, au même endroit que des auteurs de mon enfance et de mon adolescence. Il y a cinq ans, je rencontrais des fans pour la première fois. Des gens qui ont vécu les aventures de mes personnages avec moi… Des gens qui reviennent me voir chaque année depuis cinq ans et qui prennent de mes nouvelles lorsqu'on jase.

Je pense que ça m’a frappé le plus quand j’ai vu un garçon (maintenant jeune homme) que j’avais rencontré l’année de sortie de ma série, qui était venu me voir à ma table dans le temps pour savoir s’il y aurait un tome 3. Il doit avoir 17 ans maintenant et il fait genre 6 pieds de haut… il y a cinq ans, il avait 12 ans et devait sûrement m’arriver sous le menton.

Vous ne pouvez pas savoir à quel point je me sens choyée de rencontrer mes lecteurs, de jaser avec eux comme si on était de vieux amis, de faire des câlins à certains d’entre eux parce que, même si je ne les vois pas souvent, je sais que j’ai réussi à leur faire vivre quelque chose et qu’ils tripent autant que moi lorsque je leur dis que je continue à écrire, que j’ai des nouveaux romans qui vont sortir.
C’est tellement plaisant, juste d’entendre des gens passer, pointer mes livres et faire « Hé! C’est Traqueurs inc. » ou d’avoir des gens qui s’arrêtent un deux secondes à ma table pour me dire « C’est vraiment bon! ».

J’ai deux lecteurs qui ont avoué que mes livres comptaient parmi les premiers qu’ils ont réussi à terminer! Que ma plume leur a donné le goût de continuer à lire. Ce n’est pas rien et c’est un des plus beaux compliments que j’ai reçu.

Ce salon a été une énorme dose d’amour de votre part, même si je vous fais mal en tuant les personnages que vous aimez, même si j’étais jeune lorsque j’ai publié la première fois, même si, dans la « vraie vie », on ne se connaît pas forcément. Je suis chanceuse de vous avoir pour me lire, pour aimer mes personnages et embarquer dans mes bulles.

(J'ai volé des photos! (OH SACRILÈGE!))




Merci tout le monde! Je vous adore! Vous êtes géniaux! 


Mention spéciale à "Raffy", offert par la merveilleuse Marie-Chantal Plante, auteure d'Eliott, chasseur d'ombres, addition à ma unicorn squad (pas un toutou, mais il est trop magnifique pour ne pas compter!)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire